Wiki Empire
Advertisement

Aspremont est une municipalité impériale située dans les Alpes, élue en 252 PA, dans le contexte de la Renovatio Imperii, par Esteban II, pour abriter la Cité Impériale.

Géographie

Le territoire d'Aspremont est montagneux, tempéré et riche de microclimats divers — par exemple les vents enneigés de ses points culminants ou les vaux de rivières, « terres chaudes » ne connaissant jamais le gel, propices à l'agriculture — un véritable joyau pour le bien-être populaire.

Il est naturellement délimité à l'ouest par le Var, grand fleuve se jetant dans la Méditerranée, bordé par les établissements commerçants, souvent ponctuels et temporaires en raison des périodes de crues pouvant se montrer destructrices envers les habitations. C'est la raison du marché estival qui y prend place, apportant à la Cité Impériale un important rayonnement culturel jusque dans les plus profonds contreforts maralpins.

Sa frontière à l'est se fait par une dépression topographique dans le massif du Mont Chauve, qui lui sert également de frontière au sud (avec le vallon de Magnan), qui sépare ensuite par les routes la municipalité de l'éminent port de Nice ainsi que de la municipalité de Revel, sur lesquels s'étend cependant la Cité Impériale.

Plusieurs hameaux sont constitués, notamment autour des points d'eaux ou perchés sur les sommets. Le plus important reste le village fortifié, en contrebas de la Place impériale, où sont centralisées les institutions principales, dont la résidence de l'Empereur, dans les contreforts du Mont Chauve aspermontois, où se trouve une importante fortification qui surplombe la Cité.

Histoire

Aspremont, comme la plupart des municipalités alpines dans son genre, a toujours principalement été un regroupement de hameaux divers, non pas par la géographie physique mais bien l'ordre social généré par les autorités pré-républicaines, un ordre qui sera perturbé plus tard par la fondation de la République et l'abolissement de ces autorités féodales, créant de facto des municipalités autonomes reprenant les frontières pré-établies, la situation alpine isolant plus encore chaque hameau, créant une zone au cœur de la République où l'autorité républicaine se fit minime voire inexistante. La création de l'Empire n'y changea point grand chose.

C'est alors qu'Esteban II, ayant un regard nouveau par rapport à ses prédécesseurs, choisit cet emplacement pour servir de capitale impériale, sa géographie bénéficiant en tous points à la stratégie de ce dernier, sous la recommandation de Dalibor Reha, par rapport à la ville d'Estépar, pôle culturel de l'Empire en Espagne, depuis la guerre menée par Tarquin I. Cette décision permettra à l'Empire, sous Esteban II, de s'assurer une place sûre, forte dans les Alpes, et une autorité bien particulière dans une région pratiquement indépendante de toute autre entité.

Advertisement