Wiki Empire
Advertisement

Athénaïs Amiel est la nièce du Gouverneur des Balkans, Albert Amiel. Elle prend part à la rébellion Amiel aux côtés de son oncle, et devient après la fin de la guerre civile, la promise d'Octave Drivelliet.

Historique

Fille de Gustave et Constance Amiel, Athénaïs nait en 280 à Milan. Elle ne passe cependant que quelques années en Italie et grandit aux côtés de son oncle, Albert Amiel, au cœur de la Province des Balkans. En effet, son père est atteint de graves troubles mentaux, ce qui pousse sa mère à l'envoyer vivre avec son beau-frère, avec la bénédiction de l'Empereur. Quand elle arrive en 286, Athénaïs s'adapte assez rapidement pour une enfant, ne gardant finalement qu'assez peu de souvenirs de sa vie à Milan.

Elle est élevée dans la coutume locale des Balkans, où il n'est pas rare que les jeunes filles soient également des combattantes. Dès 298, elle fut chargée personnellement par Albert de l'entraînement et du commandement des Porteurs de Hache Croates.

Rébellion Amiel

Une crise diplomatique grave s'en suit après le refus de Ladislaus II d'octroyer la Province de Kiev à son oncle, qui en avait pourtant fait la demande solennelle à l'Empereur. Deux envoyés impériaux furent alors dépêchés à Zagreb : Carl von Brecke et Giustinino Cabidienza. Dégoutée par les comportements pervers de Becke à l'égard des jeunes filles de la petite ville où l'entrevue diplomatique a lieu, cette dernière décide de le décapiter, et renvoie sa tête à la Cité Impériale, par l'intermédiaire de Giustiniano.

Advertisement