Wiki Empire
Advertisement

L'Union des républiques européennes, abrégé en URE ou en Union était un État fédéral décentralisé d’Europe continentale, composé de neuf républiques.

Division territoriale

République de l’Union Date d’adhésion Province actuelle
Drapeau : République populaire d’Espagne République populaire d’Espagne 402 Drapeau : Province d’Espagne Province d’Espagne
Drapeau : République bretonne République bretonne 402 Drapeau : République bretonne Province de Bretagne
États-Unis de Francie 402 Francie
Drapeau : République suisse République suisse 402 Province suisse
République démocratique du Piémont et du Latium 402 Province d’Italie
République de Naples 402 Province d’Italie
Fédération germanique 402 Province de Germanie
Drapeau : État libre de Bavière État libre de Bavière 402 Drapeau : État libre de Bavière État libre de Bavière
Drapeau : République de Pologne République de Pologne 402 Drapeau : République de Pologne Province et République de Pologne
Drapeau : République corse République corse 412 Province-unie de Corse-Sardaigne
Drapeau : République démocratique de Sardaigne République démocratique de Sardaigne 413 Province-unie de Corse-Sardaigne
Duché de Lombardie 435 Province d’Italie

Histoire

Après la chute de l'Empire, qui eut lieu grâce à l'invasion de la Coalition Russo-Britannique et de nombreuses révolutions en Europe, des monarchies et des républiques furent proclamées en Europe. Neuf des ces républiques qui étaient autrefois des régions de l'Empire formèrent un État fédéral.

À la suite des élections de 474 qui furent remportées par les partis monarchistes, l’exil des Nervi fut levé et, en 476, la restauration de l’Empire est proclamée.

Système politique

L’URE était un régime démocratique dont la structure institutionnelle reposait sur la Constitution européenne de 404 PA ainsi que sur le Statut sur les Républiques de l’Union. Bien que son histoire fut marquée par de nombreux transferts de compétences des républiques vers l’Union et une légère centralisation ainsi qu’un renforcement du pouvoir fédéral qui continuèrent après la Restauration, le système reste très décentralisé et les républiques jouissent d’une large autonomie et sont souveraines dans bon nombre de domaines. Toutefois, à partir de 458, les républiques renoncent totalement à leurs compétences régaliennes au profit du gouvernement central.

L’Union fut dans un premier temps un régime d’assemblée dans lequel un Congrès concentrait l’essentiel des pouvoirs. Les fonctions de chef de l’Etat étaient dévolues au Président du Congrès et le pouvoir exécutif était exercé par la Commission exécutive du Congrès. Mais avec l’accroissement des compétences du pouvoir fédéral, de nombreuses personnalités et des responsables de républiques, notamment Jacques Necker, Président des États-Unis de Francie, encouragèrent une réforme des institutions. Cela résulta à une révision constitutionnelle en 463 qui créa la fonction de Président de l’URE, afin qu’une personnalité indépendante du Congrès et, théoriquement des jeux politiciens, puisse arbitrer et servir de contre pouvoir.

Le Congrès était élu au suffrage universel direct et indirect. 660 députés étaient élus par le peuple, tandis que 40 autres étaient nommés par les républiques. Le chef du parti majoritaire était désigné par le titre informel de « Premier député » et était généralement Président de la Commission exécutive, ce qui en faisait le chef du gouvernement.

Advertisement